EMPLOI ENERGIE : 1 261 Offres d'emploi et de stage - 261 offres de formation - 73 625 membres
EMPLOI ENERGIE  > Nucléaire >  Stage Analyses et calculs d\'une propagation de fissure en 3D avec les éléments X-FEM. Contribution dans le cadre des développements dans un code industriel -STG_DTI_MLS_2016/24 (H/F)

Mercredi 07 décembre 2016

Stage Analyses et calculs d'une propagation de fissure en 3D avec les éléments X-FEM. Contribution dans le cadre des développements dans un code industriel -STG_DTI_MLS_2016/24 (H/F)

07/11/2016  |  Emploi AREVA

Réf. : STG_DTI_MLS_2016/24 16152552

 Retour à la liste

Localisation : Lyon Secteur : R&D, Etudes, Génie, Sciences
Région : France - Rhône-Alpes Date de début :
Contrat : Stage Salaire : nc.
Expérience : Débutant et jeune diplomé     Durée : NC

• Localisation : Lyon
• Secteur : R&D, Etudes, Génie, Sciences
• Région : France - Rhône-Alpes
• Date de début :
• Contrat : Stage
• Salaire : nc.
• Expérience : Débutant et jeune diplomé
• Durée : NC.

Le poste

AREVA fournit des produits et services à très forte valeur ajoutée pour le fonctionnement du parc nucléaire mondial.

Le groupe intervient sur l'ensemble du cycle du nucléaire, depuis la mine d'uranium jusqu'au recyclage des combustibles usés, en passant par la conception de réacteurs nucléaires et les services pour leur exploitation.


AREVA NP est un acteur international majeur de la filière nucléaire reconnu pour ses solutions innovantes et ses technologies à forte valeur ajoutée pour la conception la construction la maintenance et le développement du parc nucléaire mondial. L'entreprise concoit et fabrique des composants du combustible et offre toute une gamme de services destinés aux réacteurs.
Grâce à ses 15 000 collaborateurs à travers le monde AREVA NP met chaque jour son expertise au service de ses clients pour leur permettre d'améliorer la sûreté et la performance de leurs centrales nucléaires et de contribuer à atteindre leurs objectifs économiques et sociétaux
Au sein d'AREVA NP la Direction Technique et Ingénierie assure le développement la conception et le licensing des chaudières nucléaires et des équipements associés. Elle propose également aux exploitants des études d'ingénierie de conception de réalisation et de services. Elle intervient à ce titre comme autorité technique en apportant toute son expertise afin d'offrir un haut niveau de sûreté et de performance.
Toute installation nucléaire actuelle centrale de production d'électricité site de stockage laboratoire doit justifier d'une excellente tenue mécanique lorsqu'elle est soumise à un séisme. Cette justification se fait principalement à l'aide d'outils numériques pour représenter le comportement dynamique du sol des bâtiments et des équipements à l'intérieur de ces bâtiments.
Les réacteurs nucléaires sont constitués notamment de jonctions soudées au niveau des composants ou des tuyauteries. Dans le cadre des démonstrations de sûreté il faut justifier la tolérance de la structure pour un défaut hypothétique (défaut plus probable en soudure). Cela comporte également une justification de  l'absence de propagation significative en service  qui pourrait affecter la démarche de prévention du risque de rupture brutale.
Ll'étude du comportement de défaut utilisant un calcul de mécanique de la rupture par la méthode des éléments finis (FEM) est couramment réalisée. Depuis plus d'une dizaine d'années de nombreux travaux universitaires ont concerné le développement des éléments finis étendus X-FEM. Le cadre de ces éléments couplés aux fonctions de niveau est bien adapté pour prendre en compte un défaut et pour des analyses de sensibilité. Il est également pertinent pour l'analyse de la propagation tridimensionnelle de défaut du fait qu'il supprime les remaillages couteux et fastidieux.
Il y a donc un intérêt industriel marqué en terme de coût de capacité et de précision des analyses.
 
Ce stage s'intègre dans le cadre de la validation de l'implémentation des développements XFEM dans un code généraliste (SYSTUS) et de son application à un cas industriel de propagation.
 
L'objet du stage portera dans un premier temps sur la prise en main de cas tests qui ont été réalisés et vérifiera la toute dernière version actuelle du développement XFEM dans SYSTUS Il utilisera les résultats de la littérature disponibles et obtiendra également par lui-même d'autres résultats dits de référence en utilisant des modèles aux éléments finis classiques.
Dans un deuxième temps le stage portera sur l'application des éléments XFEM à l'étude de la propagation d'une fissure dans un piquage sumis à des transitoires thermiques.
L'intérêt de ce stage est d'une part l'acquisition de compétences en modélisation numérique dans le domaine de la mécanique de la rupture dans un cadre industriel et d'autre part l'implication dans un projet novateur en particulier.
 
Poste basé sur site soumis à enquête.

Profil requis

Etudiant en 3ème année d'école d'ingénieur ou équivalent bac +5.

    • Connaissances en mécanique des structures
    • Expérience d'un logiciel de calcul aux éléments finis (ANSYS / SYSTUS )

Stage de 5 à 6 mois si possible de préférence au 2ème semestre 2017

Stage Analyses et calculs d'une propagation de fissure en 3D avec les éléments X-FEM. Contribution dans le cadre des développements dans un code industriel -STG_DTI_MLS_2016/24 (H/F)   Offres d'emploi similaires
  Offres d'emploi AREVA
Panier (0)

Notre suggestion d'offres similaires

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimisée  Ok  En savoir plus