EMPLOI ENERGIE : 1 366 Offres d'emploi et de stage - 261 offres de formation - 80 164 membres
Métiers de l'énergie    Production, Exploitation    Ingénieur machines tournantes nucléaires

Dimanche 28 mai 2017

Ingénieur machines tournantes nucléaires

Comme son titre l’indique, l’ingénieur machines tournantes nucléaires a la responsabilité des machines tournantes au sein d’une entreprise nucléaire telles que les pompes, les compresseurs et turbines, utilisées dans les installations de pétrochimie et de

Le métier au quotidien

L’ingénieur machines tournantes nucléaires est aussi bien en charge de la préparation de spécifications techniques (études en laboratoire) que de l’évaluation et de la comparaison technique des propositions des constructeurs. Il assure la préparation de la partie technique des demandes de renseignement et d’achat, mais aussi le suivi des études des constructeurs. Enfin, il s’assure de la mise en place et du démarrage des machines tournantes sur le terrain.

Qualités requises 

Travaillant dans le secteur spécifique du nucléaire, l’ingénieur en machines tournantes est un homme rigoureux, précis et minutieux. Ses capacités d’analyse et sonesprit de synthèse sont également indispensables pour mener à bien les recherches.

Par ailleurs, il doit absolument posséder de solides bases en mécanique des fluides et thermodynamique.

Les conditions de travail

L’ingénieur machines tournantes nucléaires travaille le plus souvent dans les entreprises du secteur nucléaire. Même s’il a des horaires de bureau, il peut être amené à se rendre sur son lieu de travail le week-end ou les jours fériés en cas de problème.

Par ailleurs, ce type de poste nécessite une forte mobilité, que ce soit en France ou à l’étranger.

Quelle formation ?

Pour devenir ingénieur machines tournantes nucléaires, une formation Bac + 5 de type ingénieur avec spécialisation en mécanique est nécessaire.

Salaire

Un jeune ingénieur spécialisé dans ce domaine d’activité perçoit, en moyenne, un salaire brut de 3 000 euros par mois. Après 5 ans d’expérience, sa rémunération avoisine les 3 500/4 000 euros bruts par mois.

Evolution de carrière

L’ingénieur machines tournantes nucléaires est amené à évoluer vers des postes de chef de service, puis de chef de département.

Autres appellations de ce métier

  • Ingénieur mécanique machines tournantes nucléaires
  • Ingénieur spécialiste machines tournantes nucléaires

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimisée  Ok  En savoir plus