EMPLOI ENERGIE : 1 153 Offres d'emploi et de stage - 261 offres de formation - 82 145 membres
Métiers de l'énergie    Qualité, Sécurité, Amélioration    Ingénieur turbine à vapeur et source froide

Dimanche 20 août 2017

Ingénieur turbine à vapeur et source froide

L’ingénieur turbine à vapeur et source froide a pour mission de veiller à la maintenance et à la performance des turbines à vapeur, dans un souci de prévention des risques et de limitation des indisponibilités.

Le métier au quotidien

La turbine à vapeur est un des matériels stratégiques des installations de production d’énergie électrique, car son indisponibilité entraîne des pertes de production d’énergie.

L’ingénieur turbine à vapeur et source froide a donc de lourdes responsabilités : il doit éviter tout accident en mettant en œuvre des moyens de surveillance et en testant régulièrement les systèmes de sécurité. Il élabore donc la mise en place de procédures de travaux  sur des alternateurs de très forte puissance.

Qualités requises 

Ce métier demande une grande expertise technique, à dominante scientifique et mécanique, mais aussi des qualités de communicant et de manager. La maîtrise de la langue anglaise est un plus non négligeable.

Les conditions de travail

Tantôt en laboratoire, tantôt sur le terrain, l’ingénieur spécialiste des turbines à vapeur et source froide doit créer un lien entre ces deux entités.

Poste demandant une rigueur de tous les instants, l’ingénieur turbine à vapeur et source froide doit faire face à de lourdes responsabilités : ses horaires sont donc très flexibles.

Quelle formation ?

De formation Bac+5 de type ingénieur mécanique, cet ingénieur spécialisé justifie d'une expérience de 5 ans minimum sur des problématiques liées aux turbines et générateurs (une expérience sur les problématiques liées au bobinage est très appréciée).

Salaire

En moyenne, après 5 ans d’expérience, un ingénieur spécialisé turbine à vapeur et source froide perçoit un salaire compris entre 3 300 et 4 200 euros bruts par mois.

Evolution de carrière

Après quelques années de service, l’ingénieur turbine à vapeur et source froide est amené à s’orienter vers des postes à connotation managériale ou prendre la responsabilité d’encadrement de projets plus ambitieux.

Autres appellations de ce métier

  • Ingénieur turbine à vapeur

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimisée  Ok  En savoir plus